Nous utilisons des cookies sur notre site pour améliorer votre expérience. Plus d'informations sur notre politique de protection des données personnelles. 

Chef pâtissier - Créateur d'Au Petit Prince

Maëlig Georgelin, Breton né à Lorient, pâtissier créatif. 
À 2 ans, il joue déjà dans les casseroles trouvées dans les placards de cuisine. Très vite, il grandit avec l'idée de devenir pâtissier et s'entraîne à confectionner des gâteaux dans la cuisine familiale.

En démarrant par un CAP de pâtissier le jour de ses 16 ans, il apprend tout de suite la rigueur et l'exigence du très haut niveau auprès d'un Meilleur Ouvrier de France, Georges Larnicol, dans l'unique boutique de l'époque à Quimper. Puis, désireux de se perfectionner en chocolaterie, il obtient brillamment un CAP de chocolatier après avoir eu la chance de côtoyer Henri Le Roux, grand monsieur du Monde de La Chocolaterie à Quiberon.

Diplômes en poche, il choisit de voyager pour découvrir toutes les facettes de ce merveilleux métier et s'enrichir des savoirs toujours auprès des grands chefs.

C'est ainsi qu'à seulement 19 ans, il se retrouve chef pâtissier d'un restaurant aujourd'hui étoilé à Erbalunga en Corse. Puis viennent toutes les autres Maisons de renom : Le Domaine de Châteauvieux à Genève, le Château de Courcelles, le Château de Locguénolé en Bretagne ou encore l'Hôtel des 3 Vallées à Courchevel. Pour rajouter un peu d'exotisme à son parcours, Maëlig décide en 2006 de partir sur la célèbre Île des Antilles, Saint-Barthélémy, chez un traiteur de luxe, le Maya's To Go.
Là-bas il travaille sur des yachts, villas etc. pour les prestigieux résidents et vacanciers de ce petit paradis.

En 2008, retour à La Chocolaterie aux côtés de Marc Demarquette, à Londres, puis à La Chocolaterie Gilles Desplanches à Genève.

Riche de ses rencontres et de ses expériences en boutiques, restaurants et traiteurs, il décide de revenir en Bretagne en 2009 et de réaliser son rêve en ouvrant sa première boutique à Étel dans le Morbihan en s'associant avec sa soeur Émeline.

Au Petit Prince - traduction de son prénom en breton - est une boutique dans laquelle Maëlig impose immédiatement son style, moderne et osé mêlé à une sélection très rigoureuse des meilleures matières premières, ce qui le conduit même jusqu'au Pérou pour rencontrer les planteurs de cacao.

Très rapidement, le succès est au rendez-vous. Il remporte plusieurs titres et la récompense suprême interviendra en 2012 à 29 ans avec son intégration au prestigieux Relais Desserts International, association de grands pâtissiers tels Pierre Hermé, Jean-Paul Hévin, Sébastien Bouillet ou encore Vincent Guerlais, défendant la très Haute Pâtisserie, rêve secret de Maëlig.

Dès 2011, la création de son École de Pâtisserie, l'Atelier du Petit Prince, lui permet de transmettre son savoir avec une grande générosité et surtout de partager sa passion avec ses clients. Il adore échanger, faire découvrir de nouvelles saveurs, ses techniques et astuces à des passionnés de pâtisserie.

D'un naturel très ouvert, accessible et très pédagogue, il n'hésite pas à acceuillir ses stagiaires dans son univers à travers une trentaine de dates par an, sans aucun secret. Ses ateliers font le plein, ses élèves en redemandent.

De là est née l'idée de cet ouvrage destiné aux amateurs de créations gourmandes. On y retrouve les recettes du Petit Prince pour lesquelles il vous guide pas à pas entre croquis, photos et astuces de chef.

Aujourd'hui à la tête de 4 boutiques à Étel, Baud, Auray et Carnac, d'une École de Pâtisserie et d'une boutique en ligne, il est également formateur au sein de l'École Nationale Supérieure de la Pâtisserie Yves Thuriès et Alain Ducasse à Yssingeaux. Démonstrateur et consultant, il sait s'appuyer sur une équipe très compétente qui lui permet de poursuivre brillamment sa jeune carrière.